Sur les traces des Vikings au Danemark

 

Il y a mille ans, les Vikings ont fait leur entrée sur la scène mondiale, laissant une trace indélébile dans de nombreuses régions d’Europe. Le Danemark, faisant partie de leurs terres, a été façonné par cette riche culture. Plongez avec nous dans le passé tumultueux des Vikings.

Un regard particulier sur le monde des Vikings

« Vikingr » (en vieux norrois) est le terme générique désignant les explorateurs, commerçants et guerriers scandinaves qui, du VIIIe au XIe siècle environ, ont exploré et colonisé une grande partie de l’Europe et des îles de l’Atlantique Nord. L’ère viking a duré précisément de 793 jusqu’à la décisive Bataille de Hastings en 1066. La société était composée de peuples vivant dans ce qui est aujourd’hui la Norvège, la Suède, le Danemark et l’Islande.

Bien que les Vikings soient souvent considérés comme des guerriers brutaux et des pillards, ils étaient aussi d’habiles commerçants. Ils ont développé d’importants réseaux commerciaux s’étendant du Groenland et de l’Amérique du Nord à l’ouest jusqu’à Novgorod, Kiev et Constantinople à l’est (aujourd’hui respectivement en Russie, en Ukraine et en Turquie). Mais aussi du nord du cercle arctique à la Méditerranée au sud. Le Danemark était un territoire central dans ce système. À partir de là, on se dirigeait généralement vers l’Angleterre et vers le sud le long de la côte française et de la péninsule ibérique. Les marchandises échangées comprenaient des esclaves, des fourrures et de l’ambre, ainsi que des métaux précieux, des bijoux et des textiles. Les épices, le verre, la soie et le vin étaient principalement importés en retour.

Danemark avec Nordic
Danemark avec Nordic
Vikinghelm

Les Vikings excellaient dans la construction navale et l’art de la navigation. Il existait de nombreux types de navires vikings, construits à des fins différentes. Les bateaux faisaient donc partie intégrante de la culture viking. Leurs célèbres drakkars leur permettaient de traverser les océans sans effort, de naviguer dans des eaux peu profondes et même d’accoster sur des plages.

Au fil des décennies, les Vikings ont établi de petites colonies. Les Danois se sont principalement installés dans l’est de l’Angleterre, une région appelée Danelaw. Un grand nombre de femmes vikings ont accompagné leurs maris en Angleterre pour s’y établir également. L’autre grande région de colonisation par les Vikings danois est la Normandie. Les guerriers scandinaves y épousaient généralement une femme de la région, ce qui a donné naissance à un mélange de culture danoise et celtique.

La société viking était divisée en trois classes socio-économiques : les Thralls, les Karls et les Jarls. Les Thralls, les esclaves, appartenaient à la classe la plus basse. L’esclavage était d’une importance vitale pour la communauté viking ; pour les tâches quotidiennes, les projets de construction à grande échelle, mais aussi pour le commerce et l’économie. Lors de leurs conquêtes en Europe, les Vikings capturaient délibérément des personnes qu’ils ramenaient dans leur pays comme esclaves ou qu’ils vendaient aux Arabes en échange d’argent. Les Karls étaient des fermiers libres possédant des fermes, des terres et du bétail. L’aristocratie, les Jarls, était riche et possédait de vastes domaines avec d’immenses maisons.

Pierre runique de Kongernes Jelling
Eglise viking d'Ansgar

Même si les Vikings étaient généralement analphabètes, ils ont développé leur propre alphabet basé sur l’écriture runique germanique. Souvent en mémoire des défunts, mais aussi pour immortaliser des événements historiques, ils gravaient des runes dans les rochers. Des descriptions de leurs conquêtes héroïques et de leurs campagnes réussies à l’étranger peuvent être lues sur des pierres runiques découvertes en Scandinavie, sur les îles britanniques et même non loin de la mer Noire.

Grâce à d’autres sources écrites provenant d’autres cultures en contact avec les Vikings, ainsi qu’à des découvertes archéologiques et à des rapports à partir du XXe siècle, nous pouvons avoir une image plus complète de la vie des Vikings. Nous avons ainsi des connaissances sur leurs établissements, leurs métiers, leurs navires et leur équipement militaire, leurs réseaux commerciaux et leurs croyances religieuses.

Avant la christianisation, les Vikings avaient leur propre système de croyances, la mythologie nordique. Dans cette mythologie, des dieux tels qu’Odin, Thor, Loki et Frey occupaient une place centrale. Mourir au combat était la manière la plus prestigieuse de perdre la vie, car cela vous garantissait une place au Valhalla. Au Xe et XIe siècle, presque tous les Vikings s’étaient convertis au christianisme, mais ils ont conservé bon nombre de leurs croyances païennes jusqu’à la fin du Moyen Âge.

Pendant leur temps libre, les Vikings aimaient jouer à divers jeux de société et de dés. La musique et les histoires, la bière et l’hydromel étaient les ingrédients d’un festin réussi.
En outre, ils étaient de grands sportifs. La natation, l’alpinisme et toutes sortes d’entraînements guerriers et de techniques de combat, comme le lancer de javelot, la lutte et le lever de pierres, étaient très populaires.

Mythe ou réalité ?

Il existe d’innombrables idées fausses sur les Vikings qui persistent encore aujourd’hui. Ci-dessous, nous démystifions quelques mythes bien connus qui ne sont pas fondés sur des faits historiques :

  • Les Vikings ne portaient pas de casques à cornes. Il n’y a aucune preuve qu’ils l’aient fait, sauf lors de certaines cérémonies rituelles. Le port de casques à cornes aurait sérieusement entravé leur capacité à se battre en combat rapproché. Les casques vikings étaient donc coniques, faits de cuir dur avec du bois et de renforts métalliques, ou en fer avec un masque et une cotte de mailles.
  • Les Vikings n’étaient pas simplement des brutes sauvages. Les images de pillards aux cheveux hirsutes sont la façon dont les Vikings ont été mythifiés. Au contraire, les Anglo-Danois établis dans certaines parties de la Grande-Bretagne étaient décrits par leurs voisins anglo-saxons comme extrêmement propres, car ils insistaient pour prendre un bain au moins une fois par semaine et soigner leurs cheveux.
  • Les Vikings n’étaient généralement pas enterrés dans des dolmens. Les rituels funéraires variaient : des défunts étaient enterrés dans le sol, dans des tumulus ou dans ce que l’on appelle les « ship burials » (enterrements sur des bateaux). Les objets enterrés avec les morts donnent une indication de ce que les gens considéraient comme important de posséder dans l’au-delà.

Suivez la trace des Vikings à travers le Danemark

D’innombrables sites, découvertes, monuments et musées disséminés dans tout le Danemark donnent vie à l’histoire viking. Nous en listons quelques-uns pour vous.
1. Rendez-vous à Roskilde : le Viking Ship Museum est situé sur le fjord de Roskilde et expose cinq navires vikings entièrement reconstitués. Ces épaves récupérées dans le fjord voisin illustrent les impressionnantes compétences des Vikings en matière de construction navale. Pour les passionnés, une croisière à bord d’un ancien bateau viking sur le fjord est possible.
2. Déchiffrer l’alphabet runique : Jelling est l’un des sites historiques les plus importants du Danemark. On y marche parmi d’anciennes pierres runiques érigées par les rois vikings et qui se dressent encore parmi d’immenses tumulus. Sur l’une des plus grandes pierres, on peut lire une inscription du roi viking Harald Bluetooth. Cette charte nationale relate la naissance du Danemark en tant que nation ainsi que l’introduction du christianisme dans le pays. Ces monuments figurent à juste titre sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Le centre d’accueil des visiteurs Kongernes Jelling vous plonge dans un monde viking virtuel. Le Danemark compte environ 250 pierres runiques, comme le Glavendrup sur l’île de Fyn (avec la plus longue inscription viking du Danemark) et la pierre runique Malt au musée Sønderskov dans le Jutland.
3. Devenez un Viking le temps d’une journée : Au musée en plein air du Ribe VikingeCenter, vous vous promenez dans une reconstitution fidèle de la ville de Ribe à l’époque des Vikings. Des scènes historiques y sont rejouées et vous participez à des expériences originales. Chaque année, un grand marché viking international y a également lieu.
Le port viking de Bork et son musée Ringkøbing-Skjern vous permettent de découvrir avec tous vos sens et par le biais d’activités comment vivaient les Vikings. Si vous voulez vivre une véritable leçon d’histoire immersive, ne manquez pas le Viking Moot à Aarhus à la fin du mois de juillet. Vous y découvrirez des personnes costumées, de l’artisanat, une nourriture authentique ainsi que des démonstrations de guerriers et de cavalerie.
4. Plongez dans l’histoire du Danemark : Situé au cœur de Copenhague, le musée national est une excellente introduction pour commencer votre parcours viking à travers le Danemark.
Apprenez tout sur le passé lointain du Danemark et découvrez des trésors vikings inestimables tels que des bijoux, des pièces de monnaie, des armes et des pierres runiques.
5. Découvrez le monde des défunts : Lindholm Høje est le plus grand cimetière ancien de Scandinavie. Datant de l’âge du fer et de la période viking, le site contient un nombre impressionnant de 700 tombes, marquées par des anneaux de pierre et des motifs distinctifs.
Au sud de la ville de Kerteminde sur l’île de Fionie, vous trouverez le Musée Viking de Ladby. Ce musée est situé sur le site d’un tumulus viking où un navire de guerre viking de 20 mètres de long a été découvert, contenant les restes d’un chef viking ainsi que ses biens les plus précieux.
6. Promenez-vous dans les forts et les ruines: La forteresse viking de Trelleborg est un impressionnant fort circulaire entouré d’un mur de 134 mètres. En 980, le roi viking danois Harold Blåtand a érigé l’impressionnante forteresse de Fyrkat.
Au centre viking de Fyrkat, vous pourrez en apprendre davantage sur son histoire et explorer une maison viking de 28,5 mètres de long. Les deux sites possèdent des musées fascinants et, en été, vous pourrez profiter de marchés vikings et assister à la reconstitution de batailles vikings. À Aggersborg, vous découvrirez les ruines d’un château viking circulaire.

Nos voyages au Danemark

Danemark Sud de la Suède Été 9 jours

Périple Urbain en Scandinavie

En train, vous découvrirez 3 villes scandinaves branchées, chacune ayant un caractère bien marqué : Copenhague, Göteborg et Stockholm.

Danemark Sud de la Suède Été 15 jours

Plaisir en famille entre le Danemark et la Suède

Circuit unique combinant le Danemark et le sud-ouest de la Suède.

Danemark Été 15 jours

Charme et histoire

Découvrez le patrimoine culturel du Danemark et détendez-vous dans des endroits idylliques

Danemark Été 14 jours

Le Hygge : Découverte de la Convivialité Danoise

Visite itinérant du Danemark dans une ambiance typiquement danoise "hygge" tout en mettant l'accent sur la nature.

Danemark Été 11 jours

Escapade en famille au pays des Legos

Ce circuit au Danemark est adapté aux enfants et convient parfaitement à toutes les familles qui aiment alterner nature et histoire.

Danemark Été 8 jours

Escapade Urbaine au Danemark

Explorez en train trois des villes les plus diverses, charmantes et historiques du Danemark.

Danemark Été 11 jours

Echappée romantique au Danemark

Evadez-vous à deux le temps de ce voyage et découvrez les plus belles régions du Danemark.

Danemark Été 15 jours

Plage et mer en terre viking

Combinez un séjour d'une semaine dans une maison de vacances sur la côte danoise avec le passé viking du pays.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Recevez par e-mail tous les trucs et astuces pour un voyage réussi

Nous contacter