Vie sauvage en Islande

Vie sauvage en Islande

En plus des paysages à couper le souffle et des phénomène naturels impressionnants, vous trouverez également une faune particulièrement riche en Islande. Sur terre, en l’air et dans la mer, la nature regorge de vie. Découvrez les espèces animales vivant en Islande.

Histoire du règne animal islandais

Avant que les premiers humains ne s’installent en Islande au 9ème siècle, le renard arctique était le seul mammifère terrestre du territoire. L’animal a pu atteindre l’île pendant l’ère glaciaire, en traversant la mer gelée. Lorsque les premiers habitants se sont installés en Islande, ils ont apporté des animaux tels que des chevaux, des moutons, des vaches, des poulets et des chiens. En raison de la position de l’île, beaucoup de ces animaux n’ont pas beaucoup changé depuis leur arrivée en Islande. Le cheval islandais en est un exemple. Saviez-vous que lorsqu’un cheval islandais quitte l’île, il n’est jamais autorisé à y revenir ? De cette façon, les troupeaux de l’île ne peuvent être infectés par des maladies étrangères.

Espèces animales les plus courantes

En Islande, on trouve principalement de nombreux oiseaux, tels que les macareux, les skuas et les mouettes. La vie marine y est également très riche. En plus des mammifères marins, tels que les phoques, les baleines et les dauphins, plus de 300 espèces de poissons vivent dans les eaux islandaises. Sur terre, outre les renards arctiques, on retrouve d’autres animaux comme les lapins, les visons et les rennes. Parfois, des ours polaires parviennent jusqu’au pays, voyageant sur des icebergs flottants en provenance du Groenland. Malheureusement, ces animaux sont généralement euthanasiés, car la famine inévitable pourrait les rendre dangereux pour les Islandais.

Faites connaissance avec ces animaux

Renards arctiques

Pendant la dernière période glaciaire, les renards arctiques ont traversé la mer gelée jusqu’en Islande. Quand la glace a fondu, il y a environ 10 000 ans, ils ont été piégés sur l’île. Ce sont des animaux s’adaptant facilement, qui se nourrissent principalement d’œufs, d’oiseaux et de baies. Les renards ont diversifié leur nourriture, grâce aux rats, aux souris et aux déchets apportés en Islande par les premiers humains.
En Islande, il y a deux espèces de renards arctiques : les blancs, qui prennent un pelage plus brun pendant l’été, et les bleus, qui gardent leur couleur toute l’année.

Baleines et dauphins

On retrouve plus de 20 espèces différentes de baleines et de dauphins dans la mer autour de l’Islande. Les espèces de baleines les plus courantes sont le rorqual commun, la baleine à bosse et la baleine boréale. Vous souhaitez apercevoir un dauphin ? Vous aurez de grandes chances de pouvoir observer les dauphins à bec blanc et les marsouins. Le dauphin le plus célèbre est l’orque, que l’on aperçoit le plus souvent à la saison hivernale.
Voyagez au nord de l’île jusqu’à Husavík, la capitale islandaise de la baleine. Vous aurez plus de 97% de chances d’y apercevoir une baleine. Vous reconnaîtrez peut-être la région pour l’avoir aperçue dans le film Netflix Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga.

Phoques

Les eaux froides et riches en nourriture ainsi que la côte inhospitalière de l’Islande constituent un environnement idéal pour les phoques. Les premiers habitants du territoire en ont fait bon usage, utilisant les phoques non seulement pour se nourrir, mais aussi pour se vêtir et s’approvisionner en huile.

Macareux

Pendant les mois d’été, vous pourrez observer des millions de macareux en Islande. Ils arrivent au début de la saison estivale et restent jusqu’en août. Ils n’ont pas peur des humains, vous pouvez donc les admirer de près et étudier leurs becs et leurs yeux uniques. Ils battent beaucoup des ailes et sont connus pour être maladroits, ce qui les fait parfois tomber dans l’eau.
Il existe plusieurs endroits recommandés pour aller admirer les macareux. À quelques minutes du village de Borgarfjördur Eystri, vous trouverez le rocher aux oiseaux Hafnarhólmi, qui abrite une importante colonie de macareux. À l’extrême sud de l’île, vous trouverez la falaise aux oiseaux de Dyrhólaey. Avec ses impressionnantes formations rocheuses, ses falaises et sa plage noire, c’est un cadre magnifique pour observer les macareux.

Chevaux islandais

Les chevaux islandais sont connus pour être des animaux extrêmement intelligents et sociaux. Il y a une raison à cela. Lorsque les Norvégiens se sont rendus en Islande pour la première fois il y a plusieurs siècles, ils ne pouvaient emmener que quelques chevaux sur leurs bateaux. Ils ont donc choisi le meilleur cheval de tout leur troupeau. Une caractéristique unique des chevaux islandais est qu’ils ont cinq allures au lieu de quatre, comme les autres espèces de chevaux.
Il est illégal d’introduire d’autres espèces de chevaux en Islande. Cette mesure vise à préserver la pureté de la race du cheval islandais et à protéger les animaux des maladies étrangères.

Moutons islandais

Les moutons ont été essentiels pour les insulaires tout au long de l’histoire de l’Islande. La viande, la laine et le lait ont permis aux Islandais de vivre pendant des siècles. Aujourd’hui, les moutons sont principalement utilisés pour leur viande.
Saviez-vous que les moutons sont deux fois plus nombreux que les Islandais ? L’île compte quelque 800 000 moutons et seulement 323 000 habitants.

Chiens islandais

Des chiens ont également été amenés en Islande par les Norvégiens. Ils étaient principalement utilisés pour garder les moutons. Ce sont des chiens de taille moyenne avec un pelage épais pour braver le froid islandais. C’est une race amicale et énergique.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Recevez par e-mail tous les trucs et astuces pour un voyage réussi

Nous contacter