Découvrez la culture Sami

En Laponie, vous aurez l’occasion de faire connaissance avec le dernier peuple autochtone d’Europe, les Samis. Partez à la rencontre de ces populations lapones et imprégnez-vous de leur culture, de leurs traditions et de leur connexion unique avec la nature.

L’histoire des Samis

Preloader
  • Les Samis

    Rencontrez les Sami avec Nordic - ©-Orjan-Bertelsen-Hurtigruten

    Une brève histoire du dernier peuple autochtone d’Europe.

     

     

     

     

    ©-Orjan-Bertelsen

  • Une origine mystérieuse

    Sami-en-Suède-Laponie

    Les premiers habitants du nord de la Scandinavie sont les Samis. Leur population compte enter 70 000 et 100 000 individus. L’histoire de la culture sami remonte à des milliers d’années. On dit d’ailleurs qu’ils ont été les premiers à repeupler le Nord après la dernière période glaciaire.

  • Gravures rupestres

    Gravures rupestres Alta Laponie - Nordic

    Les ancêtres des Samis étaient chasseurs-cueilleurs. Les impressionnants dessins gravés dans la pierre du fjord d’Alta datent de 1200 avant J.-C. et illustrent la culture de la chasse, les cérémonies rituelles, les animaux sacrés et les dieux de l’époque.

  • Début de l’ère viking

    Début de l’ère viking

    L’attaque du monastère anglais de Lindisfarne marque le début de l’ère viking. Les Samis ont développé un commerce intensif et ont connu un fort développement culturel à cette époque.

  • Restriction des déplacements

    Restriction des déplacements

    Cependant, la liberté de mouvement des Samis était sévèrement limitée. Au fil des siècles, de nombreuses nations ont exigé des taxes, de sorte que les Samis ont parfois dû payer à deux gouvernements.

  • De chasseurs à éleveurs de rennes

    Sami et rennes Laponie - voyager avec Nordic

    Vers 1500, les Samis ont commencé à se sédentariser. Ils se sont tournés vers l’élevage de rennes. Ceux-ci leur fournissaient du lait, de la viande, de la fourrure et un moyen de locomotion. L’élevage de rennes est devenu le principal moyen de subsistance des Sami.

  • Vivre en lavvu

    Lavvu sami Laponie - voyager avec Nordic

    Les Samis migrent en fonction de leur alimentation et vivent dans des tentes ou lavvu faciles à démonter et à transporter. Ce n’est qu’en hiver que les Samis et leurs rennes restent au même endroit et vivent dans des huttes en forme de dôme.

  • Oppression de la culture

    renne sami Laponie- voyage avec Nordic

    Tout au long du 15ème siècle, les Samis et leur région ont subi l’oppression et l’assimilation forcée de la Suède. Au 18e siècle, ils ont été complètement exclus de la société. Des centaines de Samis ont été déportés dans le Nord.

  • La Laponie

    Sami rn Laponie été- avec Nordic

    En 1751, la Suède a officiellement créé la « Laponie ». Néanmoins, la pression sur la culture sami n’a pas diminué, car les droits de chasse étaient divisés entre les Suédois et les Samis.

  • La culture sami

    Sami-culture-Laponie-cuisine-dans-le-lavvu

    Malgré la grande pression à laquelle leur culture était soumise, les Samis ont toujours réussi à limiter l’influence culturelle du Sud. Mais au 19ème siècle, le mode de vie des Samis est devenu obsolète face aux développements modernes.

  • Déclin de la culture sami

    Déclin de la culture sami

    L’utilisation de la langue sami était interdite dans les écoles publiques ou les églises. Après la Seconde Guerre mondiale, qui s’est déroulée au milieu du Sápmi, la région s’est retrouvée dévastée. Cela a entraîné une évacuation forcée, un déclin économique et la perte de toute histoire matérielle.

  • Les Samis aujourd’hui

    Femme sami travail manuel-Laponie

    Ces dernières années, les communautés sami se sont de plus en plus intégrées dans la société norvégienne, suédoise ou finlandaise. Pourtant, il existe aujourd’hui un mouvement clair parmi les Samis pour préserver leur culture et leur identité.

Les Samis aujourd'hui

Les évolutions modernes telles que l’industrialisation, l’éducation, le nationalisme et les technologies de communication ont conduit les communautés du peuple sami à s’insérer de plus en plus dans la société scandinave. Comme pour de nombreuses populations autochtones, la modernité a entraîné une forte perte identitaire et culturelle. Aujourd’hui, la plupart des Samis adhèrent à la culture scandinave et de nombreux jeunes migrent vers le sud. Pourtant, ces dernières années, la culture sami a connu une forte résurgence. Aujourd’hui, la population se mobilise pour préserver sa culture et son identité. Parmi les cultures autochtones les mieux protégées au monde, les Samis sont indépendants, ont leur propre drapeau et un parlement attitré. Il est d’ailleurs possible de le visiter à Inari, en Finlande.
Les Samis disposent de leurs propres écoles et organisations. Cinq écoles sami ont été créées dans le but d’enseigner et partager de nouveau la langue et la culture des premiers habitants de Laponie. Les enfants sont ainsi scolarisés dans la langue d’origine des Samis. Les nouveaux éléments culturels se construisant toujours sur base d’anciennes influences, les Samis se sont bien adaptés à la société moderne. Aujourd’hui, la plupart d’entre eux vivent dans des maisons typiquement scandinaves avec chauffage central et eau courante. Les familles restent très soudées et, bien souvent, la vie quotidienne s’organise autour de la cuisine et de l’éducation des enfants. Peu de Samis sont encore éleveurs de rennes actuellement. Cependant, l’animal reste un élément central de la culture sami. Les loisirs traditionnels de la communauté sont essentiellement liés aux activités qui étaient essentielles à leur survie. Les courses de traîneaux tirés par des rennes et le lancer le lasso sont régulièrement pratiqués par les Samis.
Chaque Sami a au moins un membre de sa famille participant d’une manière ou d’une autre à l’élevage de rennes. La viande de cet animal, riche en protéines, constitue un élément important de la nourriture sami. La pêche occupe également une place essentielle dans leur quotidien. Le poisson est bouilli, grillé, séché, fumé ou salé. Souvent, les Samis intègrent à leur alimentation des baies sauvages, celles-ci étant riches en vitamine C. Ils boivent généralement beaucoup de café pour se tenir chaud et rester en alerte dans leur environnement froid. Outre l’élevage de rennes, un nouveau type d’économie a vu le jour : le tourisme. Des recherches récentes ont démontré que ce secteur contribue à l’innovation culturelle, à l’amélioration de la qualité de vie des autochtones et à la protection du patrimoine culturel et naturel. Le tourisme est également vital pour les Samis. Pour la plupart des gens, le premier contact avec leur culture se fait sur la route. En effet, les Samis vendent des souvenirs tels que des costumes, des chaussures et des chapeaux colorés, des peaux et cornes de rennes, des couteaux, des objets en bois et en cuir.
L’art sami varie selon les saisons et reflète le profond respect que les Samis portent à la nature. Certains d’entre eux portent encore leurs vêtements colorés traditionnels. Ceux-ci sont particulièrement reconnaissables par les bandes rouges à motifs jaunes appliquées sur des tissus bleu foncé. Ils apparaissent sur les tuniques des hommes (gaktis), sur les bords des jupes des femmes et sur leurs chapeaux. La forme du chapeau dépend de la région : certains ont une forme conique, d’autres une forme plus carrée. Les Samis ne portent pas de bas, mais protègent leurs pieds du froid et de l’humidité en bourrant leurs mocassins d’herbe. Aujourd’hui, la plupart des Samis ne sont pas habillés différemment de leurs compatriotes. Leurs vêtements traditionnels colorés sont de plus en plus considérés comme du folklore et ne sont sortis que pour les festivités.
La langue et la musique sont d’autres éléments importants de la culture sami. D’après le Bureau européen pour les langues moins répandues, moins de 20 000 Samis parlent encore leur langue d’origine. Le sami parlé présente de nombreuses variantes très différentes, généralement classées comme des langues distinctes. Il existe une langue sami universelle, mais elle reste peu employée. Elle appartient, avec le finnois et l’estonien, à la famille des langues finno-ougriennes et, avec le hongrois, aux langues ougriennes. La langue sami est très riche. Par exemple, le champ lexical autour du renne est très large. Les Samis désignent différemment les rennes en fonction de leur couleur, leur taille, leur fourrure, leur caractère, la taille de leurs bois, leur force et leur stade de vie.
La musique traditionnelle sami est souvent appelée « joik« . Cependant, le joik n’est qu’un des trois styles musicaux développés par les Samis. Le joik a été décrit par les chercheurs comme l’une des plus anciennes traditions musicales d’Europe. Elle vise à mettre une mélodie sur un état sentimental particulier ou sur l’essence d’un être. Parmi les exemples typiques de chanteurs sami contemporains figurent Máddji, Berit Margrethe Oska, Wimme Saar, Annel Nieiddat, Nils-Aslak Valkeapää et Mari Boine. La musique de la chanteuse suédoise Sofia Jannok est également très appréciée. L’artiste chante la plupart de ses chansons en sami du Nord. Le style de ses compositions est un mélange de joik, de pop et de jazz. Très recommandé pour créer une ambiance typique durant vos soirées en Laponie ! En entendant « modern joik », on peut presque ressentir la magie de la nature et l’immensité du paysage.

La lutte n’est pas terminée :

Bien que la culture autochtone soit bien mieux protégée qu’auparavant et que le racisme à l’égard des Samis soit en recul en Scandinavie, le peuple est toujours confrontés à de nombreux conflits. Les territoires samis sont envahis par les compagnies minières et les projets d’énergie hydroélectrique. La communauté est également menacée par la pollution permanente et le tourisme qui présente ses avantages et ses inconvénients. À plusieurs reprises, les Samis ont été victimes de cette industrialisation et ont du se mobiliser pour conserver leurs droits.

Les conflits liés aux territoires entre les gouvernements nationaux et les Samis ont continué à s’éterniser. En 1972, les pâturages disponibles pour les Samis ont été réduits, et en 1993, le gouvernement suédois a révoqué le droit exclusif des Samis à la chasse le renne. En 1994, leur droit exclusif de pêcher dans les lacs de leur zone autonome a également été révoqué. Le peuple a continué à protester contre ces décisions, mais en vain. « Protéger les groupes autochtones » semble être un objectif noble, mais en pratique, l’abandon des avantages économiques liés à certaines zones est souvent bien plus déterminant.

Pourtant, les Samis sont plus affirmés qu’il y a 50 ans. De nombreux jeunes sont fiers de leurs origines et le Parlement sami continue de lutter pour l’autonomie du peuple et la protection de sa culture. Toutes les cultures changent et évoluent. En tant que touriste, il est important de regarder la culture sami telle qu’elle est aujourd’hui et d’être capable de séparer le folklore de la réalité. Le folklore peut et doit être présent, mais il ne faut surtout pas oublier d’apprendre à connaître les Samis tels qu’ils sont aujourd’hui. Leur longue lutte pour l’autonomie et le respect, et contre l’influence du nationalisme et de la modernité y sont pour beaucoup.

Rencontrer les Samis lors de votre voyage en Laponie

Les Samis vivent partout en Laponie, mais leur présence est plus importante dans certains endroits que dans d’autres. En Laponie norvégienne, les villages de Karasjok et de Kautokeino, notamment, sont les endroits idéaux pour s’immerger dans la culture sami. À Karasjok, vous trouverez le Musée d’art sami, le Parlement sami norvégien ainsi que des boutiques et restaurants sami. À Kautokeino, vous pourrez admirer les magnifiques pièces d’argenterie réalisées par les Samis.

En Laponie suédoise, visitez Jokkmokk où vous trouverez de jolies boutiques sami. En Finlande, le centre des Samis est Inari. Vous découvrirez beaucoup de choses sur ce peuple dans les musées et les boutiques de la ville et vous y trouverez également le Parlement sami finlandais. Apprenez à connaître les Samis lors de votre voyage en Laponie en hiver ou en été.

Partez à la rencontre des Samis

Lofoten et Laponie norvégienne Été 8 jours

Semaine en famille dans les Lofoten

Explorez les fjords, observez les pygargues à queue blanche, visitez des villages pittoresques, promenez-vous jusqu'aux splendides points de vue ou détendez-vous sur l'une des nombreuses plages de sable.

Laponie suédoise Hiver 5 jours

À la recherche du Père Noël XL avec guide francophone

Escapade familiale de 5 jours durant les fêtes de fin d'année en Laponie suédoise

Laponie finlandaise Lofoten et Laponie norvégienne Laponie suédoise Été 15 jours

Évasion lapone en logements authentiques

Découvrez les pittoresques villages de pêcheurs norvégiens des Lofoten et Malangen, le parc national de Pallas en Finlande et l'immensité de la Laponie suédoise

Laponie finlandaise Lofoten et Laponie norvégienne Laponie suédoise Été 15 jours

Bienvenue dans le Nord !

Découvrez la Laponie finlandaise, le Cap Nord et les Lofoten en Norvège ainsi que le parc national d'Abisko en Laponie suédoise.

Laponie finlandaise Laponie suédoise Été 8 jours

Automne magique en Laponie

Vivez le phénomène du Ruska en Laponie suédoise et finlandaise

Laponie finlandaise Laponie suédoise Été 8 jours

La Laponie dans un lieu d’exception

Des lieux uniques axés sur le bien-être dans un environnement préservé !

Laponie finlandaise Laponie suédoise Été 8 jours

Découverte de la Laponie

Explorez de manière active la Laponie suédoise et finlandaise.

Laponie finlandaise Laponie suédoise Été 15 jours

Voyage au cœur de la Laponie

Explorez à votre rythme les trésors cachés de la Laponie suédoise et finlandaise.

Laponie finlandaise Laponie suédoise Été 15 jours

Les merveilles du Grand Nord

Profitez de la nature préservée de la Laponie.

Laponie finlandaise Laponie suédoise Été 15 jours

À la conquête d’une Laponie authentique

Profitez de confortables cabanes au cœur de la Laponie

Laponie finlandaise Été 8 jours

Escapade estivale en Laponie

Imprégnez-vous du charme d'Äkäslompolo, niché entre une forêt et d'immenses étendues verdoyantes.

Lofoten et Laponie norvégienne Été 15 jours

Exploration au-delà du Cercle Polaire

Profitez d'un séjour sur les îles Lofoten avant d’explorer les panoramas de Kystriksveien et du Helgeland.

Lofoten et Laponie norvégienne Été 8 jours

Les Lofoten à l’état pur

De magnifiques sommets montagneux, des villages de pêcheurs colorés et de vastes plages de sable.

Lofoten et Laponie norvégienne Été 8 jours

Les charmantes îles de Senja, Vesterålen et Lofoten

De somptueuses montagnes, des villages de pêcheurs colorés et de vastes plages de sable fin, entrecoupées de profonds fjords.

Lofoten et Laponie norvégienne Hiver 8 jours

Escapade enchantée de Malangen aux Lofoten

Plongez-vous dans un voyage entre la côte norvégienne accidentée de Malangen et le fabuleux archipel des Lofoten.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Recevez par e-mail tous les trucs et astuces pour un voyage réussi

Nous contacter